lundi 15 septembre 2008

Le matou revient le jour suivant

Le matou revient, il est toujours vivant...

Chose promise, chose due, voilà la photo de notre beau sac à puces noir, portant le doux nom de Crapule (ou La Crapule, ou pourquoi pas Monsieur Crapule). Il mène chez nous une vie trépidante : il dort (beaucoup), il mange (beaucoup), il chie (beaucoup aussi) et bien sûr, il fait moult crapuleries (beaucoup, pour changer) !

Par exemple, il se prend parfois pour un chasseur : il attend, tapis dans les fourrés ; il épie longuement sa proie, attentif à chaque mouvement, guettant le moment opportun. Soudain la voie est libre. En deux bonds il est sur sa cible. GNAP ! D'un agile coup de dents, la pauvre rondelle de saucisson se trouve prisonnière de la féroce mâchoire, condamnée à une fin longue et douloureuse dans un estomac félin.

Mais il semble aussi parfois développer une passion pour l'escalade : à la recherche de la moindre prise sur les surfaces escarpées, il s'élève petit à petit vers les hautes cimes enneigées. Quand, après des heures d'ascension, il se retrouve coincé, un périlleux saut au-dessus du vide lui permet de trouver une nouvelle voie et ainsi de continuer de monter vers son but. Une fois au sommet, il peut enfin se reposer, et porter son regard au loin, dominant tout le bureau, du haut de ces étagères, à près de deux mètres du niveau du sol.

Mais assez pour aujourd'hui, et à bientôt pour de nouvelles aventures.



5 commentaires:

James a dit…

Vous en avez de la chance... Moi, quand il escalade, il choisi plutot de grimper jusqu'a une poche de pantalon avec la main dedans (ca bouge, ca tripatouille, ca lui plait)...
Bien évidemment, il attendra LE jour où l'on a mis un pantalon en toile (ou un de costard, le noir, comme ca, ca mets des poils partout en +) et non un jean.
Les griffes qui rentre dans la cuisse en surprise... Quel bonheur !
Ne me demandez pas pourquoi, si jamais un jour, par hasard, un chaton vole du 5ème étage... Il aura tenté une poche de trop.

le chat botté a dit…

T'inquiète, les griffes dans les cuisses je connais aussi :)

Et puis ce matin, le microbe nous a fait le classique coup du sopalin :'(
Je vais plus laisser de rouleau trainer pendant longtemps, ça c'est sûr.

Mawie a dit…

Méchant James !!!

(Même pas cap, il est trop lourd pour toi, Blis! 80kg de couilles, le matou)

Miaou a dit…

PLUS DE MIAOUX PLUS DE MIAOUX PLUS DE MIAOUX

Mawie a dit…

Ne serait-ce pas un léger syndrome obsessionnel, Miaou ?