mardi 9 septembre 2008

L'hiver viendra, les gars, l'hiver viendra

Ça y est, on sent partout que l'été touche à sa fin.
Bien sûr, administrativement il pointe encore tous les jours jusqu'au 22 septembre (d'après wikipedia). Pourtant, ça se voit qu'il a hâte d'être en vacances : le soleil réduit chaque jour un peu plus ses heures de présence au boulot, la température a fait une chute et a du mal à se relever, et quelques hordes de microbes ont décidé de se mettre bien au chaud dans le nez et la gorge d'une bonne partie des parisiens.

Qu'est-ce qu'il croit ? que la ré-augmentation du temps de travail ce n'est que pour les autres ? non mais, allez hop, au boulot, schnell ! Tu partiras seulement quand t'auras fini !

En fait, ce n'est pas vraiment que je n'aime pas l'automne, bien au contraire : les feuilles des arbres qui rougissent, pour donner des paysages aux dégradés de couleurs magnifiques, puis qui tombent, formant ce doux tapis rouge dans lequel, enfant, on aimait courir ; les magasins qui, les uns après les autres, garnissent leurs vitrines de guirlandes et de boules de toutes les couleurs ; dans la rue, les marchands ambulants qui font griller des châtaignes pour le plus grand plaisir de nos papilles ; et quand les températures baissent vraiment, le petit nuage de vapeur à chaque expiration, signe que l'hiver est presque là, apportant avec lui les fêtes de noël et du nouvel an, la neige...

Mais bon, j'aimerai quand même encore un peu profiter du soleil et des belles et longues journées, pouvoir sortir en tongs et t-shirt sans risquer d'attraper une pneumonie, ou faire des tours de vélib' sans perdre des doigts à cause du gel. Alors s'il te plait, l'été, fait ton boulot jusqu'au bout, parce que je suis sûr que ton pote l'hiver nous prépare des paysages ce type pour dans quelques mois à peine :



1 commentaire:

Kolaps a dit…

En tout cas vu la température qu'il semble faire sur ta photo, je comprend pourquoi les oiseaux -quels qu'ils soient- ne montrent pas le bout de leur bec :-P