vendredi 26 décembre 2008

Imperial pâté

Sans transition (et en vous souhaitant un joyeux Noël au passage), voici le grand retour de la série FOOD !!!

Ça ne vous avait pas manqué ? Tant pis pour vous !

Cette semaine, peut-être pris d'un accès de folie, j'ai eu l'étrange idée de faire des nems. Bon j'ai fait ça un peu à l'arrache (à ma façon quoi), j'ai pas mal improvisé, et le résultat était donc fortement perfectible.

Par exemple, concernant la farce, j'ai fait plus ou moins avec ce que j'avais sur la main : qu'est-ce qu'il reste au congélo ? un peu de poulet, un peu de dinde. Ok, nems à la volaille donc. Allez hop je rajoute des vermicelles, un peu de carotte hachée (oui je n'avais pas de râpe sous la main, alors à défaut de carottes râpées, j'ai utilisé des carotte hachées), quelques champignons, et basta ! D'ailleurs, elle aurait gagné à être un peu plus relevée, ne serait-ce qu'avec un peu de sel et de poivre...

M'enfin bref, ce fut aussi pour moi l'occasion de découvrir les joies du roulage de nems (non, pas sous les aisselles !). Et en effet, c'est pas aussi simple que ça en a l'air : faut bien serrer pour que la farce soit bien maintenue, bien replier sur les côté sinon ça se vide durant la cuisson, pas trop violenter la feuille de riz sous peine de subir sa vengeance sous forme de trous indélicats...

Et puis hop cuisson à l'arrache à la poêle dans un bon centimètre d'huile (vive le gras, ça réchauffe en hiver !). D'ailleurs, chers lecteurs bien aimés, si un jour, dans un élan d'amour et de gentillesse, vous souhaitez m'offrir un cadeau utile (je veux dire après un appareil photo pro), pensez friteuse :)

Mais sans plus attendre, voici donc le résultat :






Bon, je trouve personnellement que mes photos de nourriture sont, comme ma cuisine, grandement perfectibles. Le problème, c'est qu'une fois le plat prêt, c'est frustrant de se retenir de le dévorer pour prendre quelques clichés, alors forcément je fais au plus vite, sans trop porter attention à la composition, la lumière, la profondeur de champs...

Et sinon, si vous avez des suggestions concernant de futurs plats, je suis tout ouïe.

dimanche 21 décembre 2008

Dragon de Noël

Bientôt Noël !

Les marchés ont poussé par ci par là, vous attrapant par surprise, tentant de vider vos maigres poches à l'aide d'idées de cadeaux de plus ou moins bon goût !

D'ailleurs, j'en profite pour décerner la palme d'honneur du mauvais goût à des espèces de chiots en peluche dormant sur des petits coussins ridicules. Du kitsch à l'état pur. Et dont je n'arrive pas à cerner un quelconque intérêt... Qui sait, peut-être que ça brûle bien, pour réchauffer les froides nuits hivernales.

(Ah oui tiens, on est en hiver depuis hier midi parait-il !)

Enfin bref, ces marchés cachent parfois des trucs plutôt sympa.
Par exemple à Bourg-la-Reine, où un aimable monsieur vend de jolis dessins hauts en couleurs.
Ou encore à Amiens, où un stand proposait des bambous joliment décorés pour y faire brûler de l'encens. Par exemple, l'un est orné d'un soleil, dont la bouche grande ouverte laisse échapper la fumée. De même, ce splendide dragon :





Sinon, un petit conseils si vous comptez faire un tour dans l'un de ces marchés pour compléter vos cadeaux à la dernière minute : évitez le vin chaud ! il y est très souvent infecte, si ce n'est pire...


Bon, maintenant je crois qu'il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un joyeux réveillon et un joyeux Noël, et comme ils disent partout de nos jours, ne mangez pas trop gras, pas trop sucré, pas trop salé, pas trop épicé, pas trop lourd, pas trop léger, pas trop liquide, pas trop solide, pas trop de viande, pas trop cuit, pas trop chaud, pas trop froid, pas trop pesticidé, pas trop alcoolisé, pas trop micro-ondé, pas trop emballé... tout ça tout ça.

vendredi 19 décembre 2008

Vamos a la playa

Chose promise, chose due.

J'avoue ne pas avoir résisté très longtemps à l'idée de vous apporter une autre vision de la plage de Fort Mahon (ou pour être correct Fort-Mahon-Plage). Ça me trottais dans un coin de la tête depuis l'autre soir.

Il faut dire que j'aime beaucoup les plages.
En fait non, je les adore.
Et pas seulement les plages, la mer en général en fait.
L'océan.
Que dis-je ?
L'Océan !

À la fois si calme et si fort, toujours le même et mais sans cesse différent, parfois enragé mais toujours apaisant...
Et puis tout ce qui va avec, bien sûr : le vent dans les cheveux (quand j'ai suffisamment de cheveux, bien sûr), l'iode, les mouettes et les goélands, le sable, le doux grondement des rouleaux.

Enfin bref, pour en revenir à nos moutons, je vous présente donc... TADAA... la plage de Fort-Mahon !





A propos de mer et d'océan, ça me rappelle que j'ai de belles photos des blanches falaises d'Etretat qui doivent trainer quelque part, je vous les ressortirais à l'occasion, pour combler les périodes de manque d'inspiration.

D'ailleurs, cela m'étonne de n'avoir pas créé la catégorie plage plus tôt. Mais à bien y réflechir, elle risque d'être rebaptisée sous peu, en quelque chose de plus général, comme mer, océan, grand bleu (j'attend vos votes :) ).

jeudi 18 décembre 2008

Sand is overrated. It's just tiny, little rocks.

Comme annoncé lundi, j'ai dans mon chapeau quelques clichés pris durant de récentes expéditions dans le grand nord (comprenez un weekend en Picardie et un autre à Lille).

Ainsi, j'ai eu l'occasion, après une bonne marmite de moules et une pleine plâtrée de frites, le tout bien sûr arrosé d'une bonne bière (d'ailleurs c'est la pleine saison des bières de Noël, slurp), de fouler du pied la belle plage de Fort Mahon.

*** Minute publicitaire ***
Sur le beau littoral Picard, au cœur du parc du Marquenterre, se trouve la belle ville de Fort-Mahon-Plage, entourée de majestueuses dunes. Sa plage de sable fin, qui s'allonge à perte de vue à marée basse, saura accueillir à la fois vos douces siestes ensoleillées et vos courses acharnées de char à voile.
*** Fin de la minute publicitaire ***

Bon en fait en décembre il fait tout de suite un peu frai pour la baignade, mais ça reste un paysage magnifique.
Et oui, le sable c'est juste des petits cailloux, mais c'est quand même vachement joli, quand le vent y dessine d'étranges motifs, non sans rappeler quelque paysage désertique.





Bien sûr, je dois reconnaitre que le cadrage de cette photo ne met pas forcément en valeur tous les attraits des plages picardes, mais ne vous inquiétez pas, je vous en garde pour plus tard.

Sinon, ce titre-citation m'est un peu venu à l'idée par hasard, mais je dois avouer que je le trouve bien approprié, d'autant que ma chérie avait astucieusement fait remarquer des similitudes entre les plages picardes et celles de Long Island (bon je n'y suis jamais allé, mais si vous m'offrez le voyage, je pourrais prendre des photos pour comparer).

lundi 15 décembre 2008

La chose dans la clarté lunaire

Pas d'inquiétude : ce titre emprunté à l'étrange Howard Phillips Lovecraft n'est pas là pour introduire quelque image d'horreur, monstre des profondeurs ou créature cauchemardesque venue hanter vos nuits d'hiver.

Non, non, non...

Je vous promet, nul besoin de vous cacher les yeux ainsi, la photo qui vient est tout à fait inoffensive.

En fait, c'est une plante.

Et bien oui. Une plante.

Non, pas même une étrange plante carnivore tropicale, qui vous arracherait le bout du doigt d'un coup de dents.

Une plante tout ce qu'il y a de plus inoffensive, finalement.

Pfff, j'aurai du m'en douter, voilà que vous prenez un air déçu.
Ça y est, je vous dis que ça ne fait pas peur, alors ça ne vous intéresse plus.
Tant pis pour vous !

En fait, si j'ai choisi ce titre, c'est plutôt pour le côté fantastique que m'inspirait cet incroyable feuillu. Ses étranges feuilles, étagées les unes au-dessus des autres avec cette tige centrale, lui donnent un petit côté extra-terrestre, vous ne trouvez pas ?

Admirez donc la bête :






Sinon, ô joie, cette photo fait partie d'un petit lot fait ces dix derniers jours, que je viens tout juste de transférer sur mon ordinateur, et qui contient quelques autres jolis clichés. Ce blog devrait donc connaitre un peu plus d'animation durant les jours qui viennent. Voilà, on a qu'à dire que ce sera votre cadeau de Noël. Alors, heureux ?

mercredi 3 décembre 2008

Une bonne pipe...

Non mais oh !

À quoi vous attendiez-vous ?

Bon, trêve de bavardage, pour mettre fin à cette [trop] longue absence, je vous présente un cours express de bourrage de pipe, gracieusement offert par le sieur Camille Bouvard.





Admirez le travail d'artiste, tantôt à l'aide du majeur, tantôt à l'aide de l'annulaire !

Bon et puis pour faire staïle je suis dans la blogosphère, je me permet de faire de la pub pour Mon Beau Sapin, d'après une idée de Pénélope Bagieu, et avec plein de supers dessinateurs comme Boulet, Martin Vidberg, PoiPoi, Cha...