mardi 3 février 2009

Tu la vois, ma grève ?

Certains affirment que désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit.

Pourtant, pour ma part, jeudi dernier j'ai quand même eu l'impression d'apercevoir quelques personnes qui marchaient étrangement au milieu des rues, des pancartes à la main et des slogans plein la bouche.
Pas grand monde il faut croire, si certains ne s'en aperçoive même pas. À peine entre 65000 et 300000 personne à Paris, entre 1 million et 2,5 million en France...

Et puis ils demandaient des choses étranges.
Une éducation pour leurs enfants. Des soins quand ils sont malades. Du travail pour ceux qui n'en n'ont pas et la sauvegarde de leur emploi pour les autres.

Vivre mieux.
Un rêve pourtant si simple...






Mais bon, faut croire que certains n'aiment pas les rêveurs...
Ainsi, Flo, compagnon de marche, a été accueilli (comme beaucoup d'autres) d'un bon coup de matraque dans la tronche.



Monde de merde, comme dirait l'autre.

4 commentaires:

Mawie a dit…

Je te trouve bien défaitiste mon coeur. C'était fort - et émouvant- de voir se rassembler tous ces gens, de les voir unis dans le désarroi, de les voir tous dégoûtés de ce connard de Sarko et de sa saloperie de gouvernement. C'était fort de voir que - pour des causes à la fois différentes et pareilles- on marchait tous dans la même direction. Ils étaient beaux, ces gamins perchés avec leur drapeau "Ce n'est pas comme ça que je veux mon avenir" ; il était beau ce vieillard à sa fenêtre qui tintinabullait, ils étaient beaux ces jeunes, ces moins jeunes, ces plus vieux, tous unis, tout choqués et dégoûtés et avec dans les tripes l'envie de faire changer les choses. Il y a eu une mobilisation forte, réelle et quoi qu'en dise Sarko, la France veut du changement. La France est réveillée. La France est dans la rue. Les enseignants-chercheurs sont encore en grève et les facs sont bloquées. Les grèves sont reconduites, d'autres manifs sont prévues. On ne gagnera peut-être pas tout de suite, peut-être pas comme ça. Mais crois moi, au plus tard en 2012, y'en a qui vont se prendre des retours de batons et ils l'auront bien cherché. Je suis effrayée de vivre dans ce pays et j'ai honte, tellement honte qu'à l'heure du changement partout, à l'heure de l'élection d'un jeune président black et plus de gauche aux Etats Unis la France puisse être dirigée par ces people gonflés d'orgueil et de désir de pouvoir... Mais ça ne passera pas. Tu sais quoi ?

http://www.deezer.com/track/576816

le chat botté a dit…

C'est beau ce que tu dis, j'aimerai avoir autant d'optimisme pour 2012...

Mais bon, au pire on pourra toujours chanter :
http://www.deezer.com/track/6695

Anonyme a dit…

http://www.labanane.org/?2588

Anonyme a dit…

Beuark, c'est pire en gros plan :
http://covipom.flext.net/wp-content/uploads/2009/02/flo1s.jpg