mardi 12 mai 2009

Simba et Valérie contre le reste du monde

Une nouvelle personnalité vient d'apporter son soutien à la Pécresse : Simba, le roi Lion. Il espère ainsi pouvoir participer à la mise à mort du "mouvement de petits cons irrévérencieux colleurs d'autocollants", selon ses propres dires.

Il aurait de plus déclaré être favorable à l'envoi des forces armées pour mettre fin au blocage des universités. "Les étudiants me font penser à des gnous : je pense d'ailleurs qu'ils sont responsables des la mort de mon père. Dommage qu'ils se nourrissent si peu, j'en aurai bien fait mon quatre heure."

À la suite de ces déclarations, des émeutes spontanées auraient éclaté un peu partout dans la capitale, s'attaquant à tout symbole léonin. Des dégradations souvent anodines, comme ces quelques autocollants sur les lions de la colonne de juillet, mais qui ont parfois dégénéré, avec le saccage de plusieurs agences du Crédit Lyonnais, et des débuts d'incendies criminels dans la Gare de Lyon.



Aucun commentaire: