lundi 21 décembre 2009

Egocentrisme

Hurrah !

C'est le fête !
Il a neigé !
Bientôt Noël !
Il fait froid !
On a un toaster à l'appart !
Il est grand temps de faire du vin chaud !

Mais surtout, ce message est le 50e !
Grandiose !
Sortez le mousseux des familles !
(Quoique, on va se contenter du Montparnasse, c'est la crise quand même).

Enfin bref (oui depuis le temps, vous aurez remarqué que j'aime beaucoup cette expression pourrave pour signifier quelque chose du genre "Bon, de quoi on parlait déjà ? Je me perd dans mes digressions, et en plus ça me fait chier de trouver une transition correcte, mais passons..."), pour fêter cet évènement fort en émotions, j'ai décidé de vous offrir un merveilleux cadeau : une photo de moi !





Non non, ne me remerciez pas d'avoir ainsi rempli votre cœur de bonheur et de joie...

mardi 8 décembre 2009

No comment

Assise, capitale du rock !





Ca doit être pour ça qu'en plus des antiques lances-pierres, katanas et pistolets (armes traditionnellement associées à ce cher François, c'est bien connu), les magasins de souvenirs proposent aussi des guitares de grande qualité !





... c'est fou ce que je retrouve dans les photos de cet été !
Vive le vin chaud,
Vive la soupe aux lentilles,
Vive le bretzel...





L'alsace, c'est bon !

vendredi 27 novembre 2009

Pandémie microbienne

Puisque c'est la mode cette année, notre Microbe a lui aussi décidé de se répandre à travers la planète, et pour ce faire, rien de mieux que les nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Oui ! Microbe fait dans les STIC maintenant !

Enfin bref, ce cher chaton est désormais sur Facebook, au même titre que Frédéric Lefebvre (qui travaille aussi son image sur Twitter) ou Nicolas Sarkozy (et admirez le jeu de mot du titre, il y a du niveau !). Quelle chance !





Mraow !

mercredi 18 novembre 2009

Il était une histoire...

Avignon. Le Palais des Papes. La région vend son terroir : l'ancien haut lieu du fondamentalisme s'est reconverti en arrière salle de caviste, avec ses ventes et dégustations de (bons !) vins du pays. M'enfin, moi j'aime bien le vin, alors cela vaut bien quelques volées de marches (mais quelle idée de choisir une des plus hautes salles de la bâtisse ?).





Cette séance en l'honneur des valeurs de la France est suivie par une courte promenade dans le dédale de chambres et de chapelles qui forme le palais papal, le tout agrémenté de commentaires nous contant l'histoire des lieux.

Enfin, l'histoire... c'est vite dit. Je dirais plutôt une histoire : le tableau que l'on nous dépeint me parait très sélectif. Pas grand chose sur ce qui s'est passé avant l'arrivée des enrobés (si ce n'est la présence de ruines dans la cour d'honneur), et un dénigrement de ce qui s'est passé après. En effet, après la révolution française et la nationalisation des biens de l'église, le palais fut
utilisé comme garnison. Les transformations découlant de cette utilisation nous furent présentées comme des dégradations plutôt que des aménagement. D'autant que les réaménagements récents semblent même chercher à effacer autant que possible les traces de ce passage. Dans quelques siècles, cherchera-t-on à faire oublier le passage de la BNP au vieux moulins de Pantin, ou celui du Sénat au Palais Bourbon ? Qui sait ?

De même, de la vie des papes, on retiens surtout le côté bon vivant, tel l'immense, le titanesque, le gigantissime banquet organisé pour l'élection de Clément VI, avec ces quelques milliers de poulets (une moyenne de trois par convive, selon les dernières estimations...). Mais quand quelqu'un demande si des salles de torture composaient le bâtiment, la réponse est condescendante et parle de légende, oubliant de mentionner que tout ça se passait quand même à une période où l'on brûlait joyeusement des gens (non en fait on se contentait souvent d'étrangler, technique bien plus économique et tout aussi efficace, enfin bref...). Par exemple, Jean le 22ème, le premier pape à s'installer véritablement à Avignon, dans sa grande bonté, n'a pas hésité à envoyer des franciscains au bûcher, ou à expulser des juifs et raser des synagogues...

Enfin bref, tout ça pour dire, m'est avis que le tourisme fait une utilisation bien sélective de la recherche historique.

Vous n'auriez pas une petite bouteille de Chateauneuf du Pape pour me consoler ?

lundi 16 novembre 2009

On dirait la citadelle d’un tyran asiatique...

...plutôt que la demeure du vicaire d’un Dieu de paix.
Prosper Mérimée






Moi je trouve ça plutôt mignon comme petite bâtisse, personnellement.
Bon par contre, je suis mauvais avec les perspectives moi... je préfère les petits objets, les portraits, les trucs divers et variés qui ne demandent pas trop de prise de tête avec des questions de géométrie.
En plus pour l'architecture il vaut mieux être équipé d'une petite focale, ou alors avoir beaucoup de recul, voire être en hélicoptère (mais c'est plus facile quand on s'appelle Yann, Arthus ou Bertrand).

Hum et pour finir, je dois dire que des cafards qui se promènent sous mon nez alors que je mange une bonne pizza, ben, heu, c'est pas du tout appétissant ! mais je m'en doutais un peu déjà avant même d'avoir testé.

Et sur ce, à bientôt pour de nouvelles aventures !

samedi 14 novembre 2009

Saturday Night Fever

Quoi qu'en fait non, pas de fièvre, mais juste un peu mal au crâne.





Vous allez me dire, non mais là ça va pas du tout, tes messages sont tout vide, remboursez nos invitation, et je vous répondrai, prout ! , z'avez qu'à aller lire ailleurs de temps en temps, genre chez à boire et à manger, que j'ai découvert il y a peu, et qui est ma foi fort drôle et appétissant.

Enfin bref, demain je pars pour Avignon pour quelques jours, je m'efforcerai de vous en ramener quelques clichés...

mercredi 4 novembre 2009

Pandémie de grippe A(lloween)

Fiou je me suis donné du mal pour un jeu de mot pareil...

Bon la prochaine fois, je penserais à vérifier l'état des batteries avant de sortir mon appareil, histoire qu'il ne me lâche pas dès la deuxième photo (oui je suis un garçon prévoyant et organisé, dites donc !).





Par ailleurs, je te trouve bien pale, très chère...

lundi 2 novembre 2009

All aboard the egg train !

Oula ! Diantre ! Morbleu ! (ça c'est de l'accroche, me direz vous)

Plus de deux mois sans rien de nouveaux !?!

Et personne ne me le fait remarquer !?!

Hum ça va pas du tout ça...

Bon allez je vais être gentil, je vous épargne les excuses du style déménagement ou atelier poterie, et pour revenir à nos moutons, passons tout de suite à l'omelette... enfin aux œufs en tout cas.





Ces douces et harmonieuses sculptures sont l'œuvre du céramiste picard Jean-Claude Ortiz Villa, qui exposait fin septembre au côté de plein d'autres chouettes artistes dans le petit village de Beauquesne, lors de l'Opération à cour ouverte.

Et puis c'est tout pour aujourd'hui, voilà, eh oui faut bien encore le temps de dérouiller la machinerie, décrasser, huiler, mais après, hop, c'est reparti comme en 14 !

mercredi 26 août 2009

Lire...

Depuis le temps que ma chérie m'a invité à faire ce questionnaire... voilà, enfin je m'y colle :)

1# Plutôt corne ou marque-page ?

Ça dépend, ça dépasse...
Pour une étrange raison inconnue de moi-même, je fais l'un ou l'autre suivant le livre. Après réflexion, je dirais que les principaux paramètre qui régissent ce choix doivent être la valeur du bouquin en question (i.e. moins de chance de corner un beau livre qu'un poche), la proximité immédiate d'un marquetapage lors de ma première lecture du-dit bouquin...

2# As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui, des paquets même ! C'est un des grand avantages d'avoir une femme dévoreuse de livres qui aime partager sa passion :)

3# Lis-tu dans ton bain ?

Oui. Même si je n'en prend que rarement, j'adore me plonger dans un bain moussant avec un bon livre.

4# As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Hum, peut-être en rêve, mais ça ne va pas tellement plus loin : j'ai souvent toute mon inspiration qui se fait discrètement la malle dès le premier paragraphe quand j'essaye d'écrire quoi que ce soit.

5# Que penses-tu des séries à plusieurs tomes ?

Pas grand chose, d'après moi c'est plutôt à prendre au cas par cas. En fait, quand on y pense, j'ai déjà lu et adoré pas mal de séries, de Dune à Harry Potter en passant par les Malaussènes de Pennac.

6# y’a pas se question 6, ça te perturbe ?

Un peu, parce que c'est frustrant de chercher une réponse à une question qui n'en est pas vraiment une, non mais !

7# Aimes-tu relire ?

Ça ne m'arrive pas beaucoup.
Pourtant, ce que j'aime dans la relecture, c'est quand elle apporte une tout autre vision du livre, plusieurs années après sa première lecture. C'est d'ailleurs ce qui m'arrive actuellement : je relis Le Meilleur des mondes (Brave New World, d'Aldous Huxley) que j'avais déjà lu étant ado, et (forcement ?) j'ai une lecture différente de sa critique de la société, ainsi que de la place du sexe et de la drogue dans la société qu'il imagine.

8# Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

Pas spécialement pour la rencontre, d'ailleurs ça ne m'est jamais arrivé.
Je ne pense pas qu'aimer l'œuvre implique aimer son auteur. Et puis de toute façon, je ne sais pas trop ce que je pourrais bien leur dire :P

9# Aimes-tu parler de tes lectures ?

Pas forcément spontanément, mais s'il m'y invite, je peux parfois devenir intarissable.

10# Comment choisis-tu tes livres ?

Je lis surtout ce qu'on m'offre, qu'on me prête, ou qu'on me conseille. Plus rarement, il peut m'arriver de prendre un livre au hasard d'un auteur que j'aime bien.

11# Une lecture inavouable ?

Hum, je suppose que si j'avais vraiment des lectures inavouables, je n'en parlerais pas ici :)
Mais bon, j'ai beau me creuser la tête, je ne trouve rien de tel dans ma mémoire de lecteur, si ce n'est quelque œuvre du Marquis de Sade, ou les tracts de campagne de notre président :P

12# Des endroits préférés pour lire ?

Comme dit précédemment, j'aime lire dans un bon bain. Sinon, en général, un bon lit douillet fait bien l'affaire.
Sinon je lis beaucoup dans le métro ou le bus, mais je ne considère pas franchement ça comme un lieu préféré, disons qu'au contraire, le livre me permet de m'en évader.

13# Un livre idéal pour toi serait ?

Hum... un livre qui se dévore, mais qui dure longtemps, qui réfléchir mais qui permet de penser à rien, où l'on se reconnait tout en parlant d'autres vies, d'autres mondes... en bref, l'impossible.

14# Lire par dessus l’épaule ?

Par curiosité. Par contre, vu que je lis plutôt lentement, je suis souvent en retard par rapport au tournage des pages...
Et puis j'ai peur de gêner le lecteur, alors en général j'essaye de me faire discret et j'arrête assez vite.

15# Télé, jeux vidéos ou livre ?

Honte à moi, j'ai souvent tendant à choisir la facilité d'un jeu vidéo plutôt que l'imaginaire infini d'un bon livre.

16# Lire et manger ?

Trop dur de ce concentrer sur deux tâches aussi ardues !

17# Lecture en musique, en silence, peu importe ?

Peu importe, quoique mieux vaut éviter les chansons à texte si je compte me plonger dans un livre...

18# Lire un livre électronique ?

C'est à dire ?
Lire sur ordinateur, j'ai du mal : dès que c'est un peu trop long, j'ai du mal à rester concentrer, à ne pas cliquer sur tous ces beaux boutons qui s'offrent à moi...

19# Livres empruntés ou livres achetés ?

J'ai tendance à ne pas prendre trop soin des livres qui trainent au fond de mon sac à dos, donc je préfère en général que ça soit les miens, histoire de ne pas abimer la propriété d'autrui (gruik).

20# Quel est le livre que tu lis actuellement et quel sera le prochain ?

Comme dit précédemment, je suis actuellement en plein Brave new world. Ensuite, je vais peut-être essayer d'enfin finir la saga Harry Potter, à moins que je ne reprenne ma lecture plus spirituelle des Clochards célestes (The Dharma Bums), de Kerouac.

21# As-tu déjà abandonné la lecture d’un livre ?

Et oui... quand j'accroche pas, j'ai pas envie de me forcer. Ça m'est arrivée jadis avec une des lecture obligatoire du lycée, Pot-Bouille de Zola ; faut dire que le côté scolaire de la tâche a parfois un effet démotivant.
Par ailleurs, il m'arrive d'avoir plusieurs lectures simultanées, et que l'une d'elle prenne le dessus, provoquant l'abandon ou tout du moins l'ajournement des autres.

22# Tu taggues qui ?

Hum je sais pas... des volontaires ?


dimanche 26 juillet 2009

Adorables. Agréables. Appétissantes. Attirantes. Belles. Câlines. Captivantes. Charmantes. Délicates. Délicieuses. Douces. Enchanteresses. Enivrantes. Excitantes. Exquises. Fascinantes. Fines. Gracieuses. Harmonieuses. Jolies. Joyeuses. Merveilleuses. Moelleuses. Parfaites. Pulpeuses. Ravissantes. Riantes. Savoureuses. Séduisantes. Splendides. Suaves. Succulentes. Tendres. Tièdes. Voluptueuses.



mardi 14 juillet 2009

Le miel et les abeilles

Et oui que voulez vous, je n'allais pas m'arrêter là avec les feuilletons de grande qualité !

Par contre mon appareil prend quelque peu la poussière ces quelques temps, vous avez dû vous en rendre compte. Faudrait que je lui fasse faire un peu d'exercice, sinon il va prendre quelque embonpoint ou je ne sais quoi...

De plus, j'ai toute une multitude de photos qui trainent un peu partout sur mon disque et que je trouve fort chouettes (modulo mon humeur du matin) à vous faire partager.

En attendant, c'est la butinerie ! À la planche le capt'aine ! Agrougroum ! ...
Heu non en fait je voulais dire butinage... Les abeilles, le miel, les fleurs dans les champs, le gros ours (qui viendra faire un tour dans les épisodes suivants), et tout, et tout. Et bon appétit, bien sûr.



dimanche 17 mai 2009

Les feux de l'amour

Il n’y a pas d’amour sans preuves d’amour,
et des preuves à la communauté universitaire, nous en donnons tous les jours.
Valérie Pécresse, débat à l’Assemblée Nationale, 10 février



Le temps pour hésiter n'est par
Aucun temps pour se vautrer dans la fange
l'Essai maintenant nous pouvons seulement perdre
Et notre amour devient un bûcher d'obsèques
Venu sur le bébé, allume mon feu
Venu sur le bébé, allume mon feu
Essaye d'incendier la nuit, ouais






Spéciale dédicace au traducteur Reverso, et surtout à Valérie qui déborde toujours plus d'amour pour l'université et la recherche.
Et puis aussi à TF1 et M6 pour leur magnifique journalisme d'investigation, comme ils nous l'ont encore prouvé aujourd'hui dans des émissions telles que
66 minutes et 7 à 8, avec des reportage qui arrivent à parler des blocages sans même évoquer les raisons du conflit.

mardi 12 mai 2009

Simba et Valérie contre le reste du monde

Une nouvelle personnalité vient d'apporter son soutien à la Pécresse : Simba, le roi Lion. Il espère ainsi pouvoir participer à la mise à mort du "mouvement de petits cons irrévérencieux colleurs d'autocollants", selon ses propres dires.

Il aurait de plus déclaré être favorable à l'envoi des forces armées pour mettre fin au blocage des universités. "Les étudiants me font penser à des gnous : je pense d'ailleurs qu'ils sont responsables des la mort de mon père. Dommage qu'ils se nourrissent si peu, j'en aurai bien fait mon quatre heure."

À la suite de ces déclarations, des émeutes spontanées auraient éclaté un peu partout dans la capitale, s'attaquant à tout symbole léonin. Des dégradations souvent anodines, comme ces quelques autocollants sur les lions de la colonne de juillet, mais qui ont parfois dégénéré, avec le saccage de plusieurs agences du Crédit Lyonnais, et des débuts d'incendies criminels dans la Gare de Lyon.



mardi 5 mai 2009

Parce qu'il faut vivre pour manger, et non manger pour vivre...

Le gésier est un muscle que l'on retrouve chez tous les oiseaux et certains reptiles (les crocodiliens), des dinosaures, et quelques poissons. Il leur permet de digérer de manière mécanique les aliments. C'est un muscle fibreux qui forme une poche (1). De plus, c'est bon miam miam à manger !







(1) Source : Wikipedia

vendredi 10 avril 2009

C'est le pied !





Oula faut que je fasse gaffe ou je risque de tourner fétichiste moi !

mercredi 1 avril 2009

Si tu regardes ce que le canard mange, tu ne mangeras pas de canard.

Surtout que le canard, c'est délicieux !
Et c'est (entre autres) ce que m'avait concocté ma belle pour notre dîner de Saint Valentin (j'ai un ping de 46 jours !).

Alors tout de suite et sans plus attendre, relançant au passage la délicieuse catégorie Food, je vous présente monsieur Magret de Canard, et son habillage de pommes, de salade et de croûtons :)





Inutile de vous le préciser, mais je le fait quand même : c'était délicieux.
Que dis-je ? Exquis !
Et je ne parle même pas de la suite...

lundi 9 mars 2009

Lycra Pull

Quelques nouvelles des monstres : ils se portent bien, commencent à passer du temps dehors (et comme tout bon chat, passent leur temps à gratter à la porte pour entrer ou sortir, et restent bêtement plantés devant une fois qu'on leur ouvre...), dorment, mangent, chient...

Une vie de chat quoi.





(mais pourquoi donc tous les chats jouent-ils au monorail sur les canapés ?)

dimanche 8 mars 2009

Internet, le grand soir ?

Ceci est un message à caractère informatif


Cette semaine sera examiné à l'assemblée nationale le projet de loi "Création et Internet" (je me demande combien coûte le service de marketing qui trouve les noms de vente des lois...), aussi connu sous le nom de HADOPI.

En gros, c'est une loi poussée par le lobby du disque qui cherche à protéger son gagne pain. D'ailleurs, les seules études qui servent de bases à ce projet sont des études faites par ce lobby (on a vu mieux question objectivité).
Mais le plus grave dans cette affaire, c'est que cette loi remet en cause les libertés individuelles sur internet, en permettant des coupures de connexion sur simple dénonciation d'acteurs privés travaillant pour les industries du divertissement (ne passez pas par la case justice, ne touchez pas 20000 francs).

Plus d'infos :

HADOPI - Le Net en France : black-out

vendredi 6 mars 2009

Goûtons voir si le vin est bon

Pour mettre fin à cette (trop) longue absence, hop, je vous propose une fiche de lect... heu un billet littéraire (ça fait tout de suite plus classe, non ?).

En effet, ces temps-ci, je suis plongé dans un magnifique roman que ma chérie m'a fait découvrir : L'Enchanteur, de René Barjavel.
L'enchanteur, c'est à dire Merlin (vous en connaissez d'autres vous, des enchanteurs ?), fait des miracles dans les royaumes de Bretagne : en plus de lancer et de soutenir le Roi Arthur et les chevaliers de la Table Ronde dans la quête du Graal, il prend le temps d'aider monsieur tout le monde, mais surtout a une vie sentimentale fort remplie grâce à la belle Vivianne.

Enfin bref, je suppose que vous êtes déjà familier avec les légendes chevaliers de la Table Ronde, vu le nombre de d'ouvrages qui en font le récit, sans compter les divers adaptations cinématographiques en tout genre, et je vais donc vous épargner un résumé long et maladroit, pour me concentrer sur le travail de Barjavel en lui-même.

Barjavel donc, signe avec brio (me demandez pas qui c'est) un roman à la fois très fidèle aux légendes arthuriennes et très moderne.
Fidèle, car on y retrouve les habituelles et nombreuses aventures des chevaliers sur les champs de bataille et (surtout ?) dans les lits de ces dame, tout comme Chrétien de Troyes les contait il y a presque mille ans.
Moderne, car l'auteur s'attarde par ailleurs beaucoup sur le côté humain de Merlin, ses faiblesses, son amour impossible avec Vivianne. De même, Barjavel use et abuse des anachronisme, par exemple lorsque Merlin fait apparaître un supermarché dans un petit village dont les habitants crient famine, ou quand le Diable fait surgir un gratte-ciel hors de terre.





Enfin bref, c'est très agréable à lire, et on y trouve de l'action, de l'humour, du sexe (un peu comme une superproduction hollywoodienne, mais en plus mieux !). Lisez-le !

mardi 3 février 2009

Tu la vois, ma grève ?

Certains affirment que désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit.

Pourtant, pour ma part, jeudi dernier j'ai quand même eu l'impression d'apercevoir quelques personnes qui marchaient étrangement au milieu des rues, des pancartes à la main et des slogans plein la bouche.
Pas grand monde il faut croire, si certains ne s'en aperçoive même pas. À peine entre 65000 et 300000 personne à Paris, entre 1 million et 2,5 million en France...

Et puis ils demandaient des choses étranges.
Une éducation pour leurs enfants. Des soins quand ils sont malades. Du travail pour ceux qui n'en n'ont pas et la sauvegarde de leur emploi pour les autres.

Vivre mieux.
Un rêve pourtant si simple...






Mais bon, faut croire que certains n'aiment pas les rêveurs...
Ainsi, Flo, compagnon de marche, a été accueilli (comme beaucoup d'autres) d'un bon coup de matraque dans la tronche.



Monde de merde, comme dirait l'autre.

dimanche 25 janvier 2009

Déjà tout petit j'aimais bien les monstres

Hop, un petit coup de pub à des amis artistes qui exposent à Paris.

C'est sombre, c'est gluant, c'est poilu. Parfois rampant, souvent sale.
Ça se terre sous les lits et dans les placards, dans des cités antiques abandonnées et dans des univers parallèles, dans les livres et dans les cauchemars.
Ça détruit, ça écorche, ça dévore, ça massacre.
Ça bouge dans le coin du champs de vision, ça fait claquer les portes et le volets, ça fait aboyer les chiens, ça fait frémir l'air dans la maisonnée endormie.
Ça grogne, ça racle, ça grince.

Les monstres !





Bon je tiens à préciser que le lieu de l'exposition est assez bizarre, à sa façon.
Pire, il est habité d'étranges êtres, chimères de fer et de bois, clamant d'étrange messages de soi-disant tolérance à destination des enfants qui passent par là...
Des monstres, eux aussi ?





Sinon, si vous êtes de grands flemmards ou de petits peureux, ou qu'une quelconque autre raison vous empêche de vous rendre sur place, vous pouvez toujours vous rattraper et admirer une partie des œuvres exposées en vous rendant sur les blogs respectifs des auteurs, à savoir Aurélia, Alexis et Léonidas.

vendredi 16 janvier 2009

Arsène Lupin, les Nazis et un troupeau de touristes en tongs...

Comme promis, je vous ressors quelques photos d'Étretat pour agrémenter la catégorie plage de blanches falaises.

Voici donc un première photo, et en toute logique, on commence la visite en bas de la falaise. Ben oui, ça se mérite une belle vue, il faut monter quelques volées de marche, s'essouffler, slalomer entre les flots de touristes en tongs, avant de pouvoir dominer l'océan de quelques dizaines de mètres, et admirer ces étranges formations rocheuses que sont l'Arche et l'Aiguille, fruits de l'incessant travail de marées.

Vous devrez donc vous contenter en attendant d'une œuvre beaucoup plus sombre et inquiétante, façonnée par quelques nazis craintifs de voir la perfide Albion déferler sur la Côte d'Albâtre. Comble du morbide, ce cadavre de béton sert aujourd'hui d'espace d'affichage pour des menaces de mort en tout genre...



dimanche 11 janvier 2009

Flower power

Pour bien commencer cette nouvelle année dans le cul-cul la praline profond, je vous offre ces neuf fleurs pour vous souhaiter une année 2009 pleine de joie, d'amour, de bonheur, de fête, de paix, et puis de bière fraiche, bien sûr.





PS : pour information, ces photos ont été prises aux serres d'Auteuil, c'est sympa, gratuit, idéal pour une promenade zen un dimanche d'hiver par exemple. Et si vous n'aimez pas les fleurs, il y a quand même plein de poissons, de tortues, de plantes carnivores...